Retrouvez l’actu de la marque ainsi que les conseils de nos équipes

LES 10 COMMANDEMENTS DE L’AMATEUR DE CHAMPIGNON

mercredi 4 décembre 2013, par Magda

L’actualité apporte toujours son lot de mauvaises nouvelles lorsque la saison des champignons sauvages bat son plein, à l’automne essentiellement. Des cueilleurs sont hélas encore trop souvent victimes de leur méconnaissance et de leur imprudence.

 

Il n’est donc jamais inutile de rappeler quelques vérités avant de partir en chasse. Pour que cette activité reste avant tout un plaisir.

 

IMG_49871-      Ne cueillir que les champignons que l’on est capable d’identifier avec précision aux différents stades de leur développement.

 

2-      Dans le doute, s’adresser à un spécialiste, mycologue (voir la Société mycologique de France : www.mycofrance.fr) ou pharmacien ; la consultation d’un livre, aussi bien fait soit-il, n’est pas une assurance tout risque.

 

3-      Privilégier les coins que l’on fréquente habituellement, tout changement de milieu peut modifier l’aspect des champignons que l’on croît connaître par cœur.

 

4-      Pour plus de sûreté, ne ramasser que des champignons jeunes et frais, ni véreux ni détrempés, même si ce n’est pas une garantie de non toxicité.

 

5-      Utiliser un panier aéré, surtout pas de sac plastique, et ne pas mélanger les champignons entre eux (prévoir plusieurs paniers).

 

6-      Ne pas se fier aux champignons qui ont été croqués par des animaux et pourraient donc sembler comestibles : la limace adore l’amanite phalloïde !

 

7-      Ne pas croire qu’un champignon qui change de couleur quand on le coupe est forcément toxique ; c’est le cas des bolets, par exemple, qui sont pourtant délicieux.

 

8-      Ne se fier ni à la volve (renflement à la base du pied) ni aux anneaux ni aux lamelles blanches, ce ne sont les signes de rien ; les champignons qui présentent ses particularités ou en sont dépourvus, peuvent être aussi bien comestibles que toxiques.

 

9-      Conserver la récolte au réfrigérateur, et consommer les champignons au plus tard deux jours après la cueillette.

 

10-  Dans tous les cas, ne pas manger les champignons crus, bien les cuire, ni bleu ni al dente, et éviter certains mélanges (alcool et certains coprins ne font pas bon ménage).

 

Même si vous avez été particulièrement vigilant, à la moindre alerte, n’hésitez pas à composer le numéro national des centres anti-poison, le 0 825 812 822.

 

Bonne cueillette et bonne dégustation !

Magda

VOUS AIMEZ CET ARTICLE
PARTAGEZ LE

Commentaires récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + dix-neuf =